Horreur et épouvante

14:49:00

De jeunes insouciants, une maison isolée, des mômes possédés, des vampires assoiffés, une lumière lugubre, des voyeurs pervers, des chirurgiens psychopathes, des grincements de porte, des tueurs en séries, des gens découpés en morceaux, quelques poches de sang… Ça donne envie n’est-ce pas ? Les films/jeux/livres d’horreurs auront toujours leurs partisans et leurs opposants. J’ai mené l’enquête sur Imagine…

Pendant que certains préfèrent se taire sur le sujet ; « pas trop mon truc les films/livres d'horreur. Je préfère le fantastique », déclare Sourpepper. D’autres, témoignent : « Je n'ai jamais vraiment apprécié le genre horreur, je crains les screamers dans la moindre vidéo qu'on m'envoie et qui me semble suspecte. » nous dit Galika.

Je me permets de couper la parole (malpolie que je suis) pour définir ce qu’est un screamer parce que je n’avais jamais vraiment entendu le terme auparavant. C’est lorsque qu’un personnage effrayant apparait soudainement, accompagné d'un bruit strident, le tout en plein écran et si ça remue, c'est mieux.

Galika change souvent d'écran d'ordinateur...
Galika : « Je pense qu'en fait c'est vraiment le genre de film/récit qui se partage à plusieurs, comme les histoires d'horreur en soirée ou pendant halloween, les trains fantômes… C'est marrant de voir la réaction des autres et de se soutenir dans la peur, tout seul ça n'a plus trop d'intérêt. »

Avec des pop-corns c'est encore mieux
On a tendance à penser uniquement aux films d’horreur mais il existe des dérivés tels que les jeux vidéo. Etre acteur de la scène peut souvent faire plus peur qu’un banal film où l'on est que spectateur.

Galika : « Mon frère et moi avions trouvé un petit jeu d'horreur sur émulateur (Clock Tower sur SNES). On jouait une jeune fille orpheline, adoptée par une étrange femme avec plusieurs de ces camarades. Tous se retrouvant dans une maison glauque (un manoir, bref le cliché), livrés à eux-mêmes et poursuivit par un psychopathe avec une cisaille. Ce simple jeu me filait les chocottes. Pourtant, j'ai vu des médias où l'horreur était plus visuelle (sang, scène gore, monstre) pour autant l'horreur suggérée me faisait encore plus peur que celle explicite. Ce jeu avait beau être une bouillie de pixels, l'angoisse et le stress qu'il créé était purement accentué par mon imagination. Mon frère s'amusait d'ailleurs à activer l'accélération de l'émulateur dans les phases de danger, ce qui avait pour effet de me faire lâcher la manette comme pour me déresponsabiliser du sort de la pauvre orpheline. »

Galika qui se venge, c'est beau l'amour entre frère et soeur.
Et puis après le visionnage, cela a beau être terminé, certains passages restent gravés dans nos petits cerveaux à tout jamais. Dans la boîte crânienne de Galika on trouve donc ceci :
« Les pires scènes que je garde en mémoire du jeu : 
- Dans la salle de musique, lorsque l'on joue trois notes de piano, le psychopathe fait dépasser sa tête d'une dalle du plafond et s'en va aussitôt. 
- Dans une pièce, il y a une cage à oiseau, une perruche ou un perroquet, si on le libère, il vole en rond dans la salle en disant ‘I will kill you’ et au bout du 100eme tour il se jette sur la pauvre fille pour la tuer. » 

Pour ma part, les trucs qui me restent toujours en mémoire ce sont les trucs gores (même si on sait pertinemment que ce n’est que du Ketchup) ou les scènes de viol. Bref, je n’aime gère tout ce qui fait peur de manière générale (chochotte power). Mais à côté de ça, on trouve l’extrême opposée, Pheyleen, qui déclare pleine d’entrain et de joie :

« J'adore les films d'horreur, j'en regarde depuis mes 8 ans au moins... Avant, j'étais fan des films de psychopathes (Mickael Mayers dans Halloween, surtout !) puis j'ai apprécié un peu les films gores (Hostels...) mais j'ai vite décroché, ça me rappelle les horreurs du monde réel que se font subir les Hommes entre eux, et à toute autre forme de vie... En revanche, je suis toujours aussi fan des films d'entités et de démons (Sinister, Annabelle, The Lazarus Effect...) et de ZOMBIES !!!!!!!! (J'en ai vu tellement, mais ils portent tous les mêmes noms... c'est un peu pénible d'ailleurs, parce qu'on ne sait plus lesquels on a vu ou pas) ainsi que tous les films post-apocalyptiques (type Resident Evil). »

Et pour ceux qui auraient du mal à comprendre les amateurs de films d’horreur, Fuzzy Print, qui a préféré ne prendre aucun parti, nous a déniché une vidéo de la chaîne Youtube Les Questions Cons : Pourquoi aime-t-on se faire peur ?


Fuzzy : « Pour résumer, on aimerait se faire peur car nous décidons du quand et du comment et ne ressentons alors pas le danger immédiat. » 

Et pour ceux qui ne seraient pas encore séduit par le genre horreur, Fuzzy Print notre scientifique/diététicienne en herbe à une bonne nouvelle à vous annoncer :

« Plus de régimes strictes ni de sport, je vous propose une nouvelle solution révolutionnaire : un bon film d’horreur. En effet, une étude a été menée par Richard Mackenziede de l’université de Westminster. Il a testé l’influence de 10 films d’horreur sur le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire et ainsi calculé la dépense énergétique. Une heure et demie de film bien flippant ferait perdre autant de calories qu’une ballade d’une demi-heure en vélo. Sur le podium des films les plus calorivore, on retrouve en première place Shining avec 184 calories éliminées suivi des Dents de la mer avec 161 calories environ puis l’Exorciste avec 150 calories. 

Comment ça marche et qu’est-ce qu’une calorie? 

L'identité secrète de Fuzzy
La star dans l’histoire c’est l’adrénaline ; une petite hormone sécrétée dans le sang en cas de stress ou de peur notamment. Elle permet de mobiliser l’organisme : accélération de la fréquence et du débit cardiaque, dilatation des bronches, afin de faire circuler le plus d’oxygène possible. L’oxygène permet par différents mécanismes de dégrader les sucres pour faire de l’énergie. Pour résumer elle permet la fuite (ou le combat pour les plus téméraires) du danger. Mais pour cela il faut du sucre : soit tu manges du pop-corn pendant le film, soit tu pioches dans les réserves et l’adrénaline est là pour faire le destockage du sucre. Elle est dite hyperglycémiante car le sucre passe dans le sang pour être utilisée donc la glycémie augmente. 

1 calorie (cal) = 4,2 Joules énergie nécessaire pour faire augmenter 1 gramme d’eau d’un °C Et 1 calorie (Cal) = 1 kcalorie aussi appelé grande calorie par opposition à la petite calorie. Dans le langage courant quand vous parlez de calorie vous parlez de kilocalorie. »

Vous avez bien retenu j’espère parce qu’il y a interro surprise à la fin.
Je vais maintenant finir sur une note artistique, car n'oublions pas, Imagine c’est avant tout une communauté de joyeux artistes.

C’est un monsieur qui s’appelle Marc Hagan-Guirey, fan de films d’horreur qui a décidé de faire des kirigamis des célèbres maisons de films d’horreur. Si vous avez déjà découpé des flocons en papier, vous avez fait du kirigami, sachez-le. C’est simplement de l’origami avec des ciseaux.
 Il a mis en scène ces 13 bâtisses lugubres en papier avec de jolies lumières colorés pour un effet plus que réussi. Place donc, à l’Horrorgami :

Ne vous retournez pas - 1974
SOS Fantômes -1984
Rosemary's Baby - 1968
La Maison du diable - 1963
C’est une exposition qui date de 2012 déjà, depuis il use toujours du scalpel, pour ceux qui seraient curieux de voir le reste, son site est là :  http://paperdandy.co.uk 

Il a fait des réalisations autour de Star Wars notamment, je pense que ça va plaire à certaines. Et il a également sorti un livre nommé Horrorgami (comme le nom de son exposition) où il explique comment réaliser 20 kirigamis toujours dans l’ambiance épouvante.

Pour achever cet article, je vous invite à regarder ce petit sketch de Jean Marie Bigard (que d'habitude je n'aime pas tellement, mais là, il y a rien de lourd donc ça passe bien).


Eh voila. Pardoner-moi le retard de publication mais en tout cas je remercie mes collaboratrices pour cet article ! A bientôt !

You Might Also Like

4 commentaires

  1. Ahah! Super article, j'adore les kirigamis c'est trop classe.

    je me suis trop marrée avec les deux gif x ) screamer et la vengeance...

    RépondreSupprimer
  2. Mais j'avais trop l'impression d'etre Jamy quand j'écrivais ce bout d'article!
    PPziiioouuuuuu (c'est le bruit de la télé)

    Super article en tous cas!Pépé en fait partie de force héhé.

    Fuzzy'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En route Marcel!"
      Nan mais quand j'ai lu ton ptit passage j'ai direeeect pensé à C'est pas sorcier!

      Supprimer

NOTRE FORUM

http://imagine-art.graphforum.com/

Abonne-toi vieux crouton

NOTRE DEVIANTART

http://imagine-forum.deviantart.com/